Ma participation au edcamp de Montréal – Échange, partage, découverte et collaboration

Jeudi dernier, le 1er novembre, se tenait la 2e édition d’edCamp Montréal à l’école primaire Wilfrid-Bastien. Un peu plus de 120 personnes, enseignants, conseillers pédagogiques, professionnels de l’éducation et élèves, se sont rassemblées pour discuter de sujets qui les intéressent en lien avec l’éducation.  (Lire l’article de l’Infobourg)

Qu’est-ce qu’un campEd ?

« Un campEd, c’est une journée pédagogique « off Broadway ». Les participants du préscolaire, du primaire, du secondaire et des écoles spécialisées s’y présentent le matin, prennent quelques minutes pour discuter, prendre un café et entendre un court mot de bienvenue. Ensuite, chacun est invité à s’inscrire librement à l’un des ateliers proposés. La particularité d’un campEd, c’est que n’importe quel participant inscrit peut proposer un atelier. Sur le champ, sans avertir, en français ou en anglais. Bien entendu, nul n’est tenu de lancer un atelier au campEd. »  (Voir le site Web de l’événement) Deux collègues ADE (Enseignant distingué Apple) faisaient parti de l’équipe d’organisateurs de l’événement. (@ppoulin et @FrancoisBourdon )

Voici un petit résumé de cette journée enrichissante présenté par un contact Twitter , Jean Desjardins (@profenhistoire) . Sa présentation a été réalisée avec l’application SonicPics (disponible pour iPad, iPod et iPhone)

LA CLASSE INVERSÉE

Lors de cette journée, j’ai assisté à trois présentations dont une sur la classe inversée avec @profnoel , un enseignant de sciences (sec. 4) du Saguenay. Il a expliqué sa démarche pour inverser sa classe de sciences secondaire 4.  (Pour consulter son blogue)

Entre autres, il a partagé avec nous qu’avant d’inverser sa classe, il y a plein de choses à penser

  • Il a enlevé son bureau d’enseignant
  • Il a monté un plan de travail pour ses élèves
  • Il a préparé une feuille de suivi
  • Il s’est d’abord assurer que ses élèves puissent visionner des vidéos à la bibliothèque

Bien sûr, inverser sa classe a apporté certains changements dans sa gestion de classe.

Un des éléments majeurs a été de permettre les appareils mobiles personnels des élèves en classe. (En anglais on dit BYOD (Bring Your Own Device) Voir un article de l’Infobourg

Voici 3 documents importants qui constituent les éléments essentiels pour la construction du cahier de l’élève.

  • Le plan de travail (c’est le plan utilisé pour l’électricité dynamique et l’électromagnétisme)
  • Le vrai ou faux (c’est celui utilisé pour les transformations d’énergies)
  • La feuille ViRéQ (Visionner – Résumer – Questionner)

Au cours des échanges qui ont eu lieu lors de cette présentation, j’ai rencontré une enseignante de français en 4e secondaire du Collège St-Anne, Caroline Hêtu (@CarolineHêtu), qui elle aussi inversait sa classe. Celle-ci travaille avec la plateforme de cours en ligne Didacti. Pour consulter son cours, cliquez-ici.

Restez branché sur L’Infobourg pour l’annonce des prochains edCamps francophones au Canada! Notamment, la date et le lieu d’edCamp Ville de Québec seront annoncés d’ici quelques semaines.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s